Synopsis

L’hiver est là, les nuits sont longues et froides et le vent glacial des montagnes soufflent durement sur toute la vallée. Les gens vivant en montagne, à l’exception des plus téméraires, se sont temporairement relocalisés à Stalt pour y passer le plus rude de la saison comme à chaque année. Ce sera d’ailleurs bientôt le solstice qui marquera le début des célébrations du carnaval de Valérion. Le carnaval, auquel se rassemble presque l’ensemble des deux provinces en plus de l’élite de la capitale, dure chaque année toute une semaine et marque l’occasion de se réchauffer en famille, d’oublier les conflits de voisinage et de faire des rencontres. Et bien que les plus jeunes générations en fassent habituellement une fête masquée plutôt arrosée aux premiers jours autour de grands feux de joies, les aînés tiennent fermement aux bénédictions religieuses du six et septième jours qui sont censés ramener le printemps et la bonne augure.
Que vous soyez local, relocalisé à Stalt pour l’hiver, des bourgs avoisinants ou bien en tourisme d’encore plus loin, vous attendez impatiemment le début du Carnaval pour y faire la fête, y trouver l’âme sœur, y recevoir la bénédiction ou pour des opportunités autres.

Background Info

La Région de Valérion est une vallée longue de au cœur d’imposantes montagnes longeant un fleuve du même nom. Le fleuve prend sa source loin dans les terres et se jette dans dans le Lac-de-Valérion, là où les cîmes deviennent plus petites. La vallée est large de quelques kilomètres à la plupart des endroits et marcher le long du fleuve du lac jusqu’aux montagnes fermant la vallée prend 4 ou 5 jours. Plusieurs sources venant des montagnes autours se jettent dans le fleuve et une forêt plus dense en occupe le milieu.
La région est subdivisée entre la Province du Lac, plus populeuse (4000 habitants) et la Province des Hautes-Terres, plus isolée (1150 habitants). La capitale, Mirion (Prov du Lac) se trouve au milieu de la vallée au bord de la forêt, du fleuve et de quelques collines où habitent le duc dans son petit château. Cette province comporte aussi deux bourgs aux abords du lac (Bergerion plus gros et Périon), un monastère en montagne (Sarion), une petite communauté elfes (Cèdrion, avec bains vapeurs!) et neuf autres lieux-dits regroupants une ou deux familles de fermiers, d’éleveurs, etc.
Stalt est la plus grande ville de la province des Hautes-Terres et est située à une longue journée de marche de Mirion plus haut dans la vallée. Il y a aussi le village de Curalt, isolé au fond d’une petite vallée adjascente, Bettialt au bord d’un petit lac, Grialt au fond de la vallée au pied de falaises. Des nains ont établis un hameau (Stalt-En-Montagne) et les montagnes abritent sept autres pittoresques lieux-dits de famille d’éleveur de chèvres surtout. Les habitants des Hautes-Terres sont traditionnellement plus pieux qui tiennent chèrement à leurs traditions. Ils ont le pied habitué à la marche en montagne.

La région valérione est en paix et ne connait pas de raids depuis longtemps. Les seuls troubles viennent habituellement d’animaux sauvages ou d’engueulade entres familles rivales. La région est politiquement autonome du à son isolement, mais peut commercer avec les régions de l’autre côté du lac par bateau et des montagnes au sud par le Col Venteux.

Les Cîmes de Valérion

pplouffe michele_fee sebastien_babineau