Mirion

Mirion_sigil.png

Mirion est la capitale du duché de Valérion et la deuxième ville en importance de celui-ci. Elle est le centre administratif de la région et est célèbre, notamment, pour son château dominant la ville.

Histoire

Mirion a été fondé il y a 350 ans par Vintoine de Mirion. Elle fut conquise par la maison de Stalt lors de la guerre entre les deux familles.

Il y a 100 ans, la ville fut la cible d’un siège d’un an par l’armé de Winténie. Les dirigeants Staltiens cédèrent en échange de leur vie et le roi de Winétie établie son autorité sur toute la vallée en la prenant. Pour diriger le duché, le roi choisi une famille de nobles nains vivant dans la région depuis plusieurs siècles, car ceux-ci n’avaient pas de cause dans les guerres ayant opposées la maison de Stalt et de Mirion.

Il y a 20 ans, le duc Beorin Lorenalt, célèbre pour avoir chassé de la vallée la terrible créature Krax, mourru de vieilleisse et la duché fut confié à son petit-fils, Benoch.

Géographie

La ville est bordé au nord par le fleuve Valérion et enjambe la rivière Curalt à l’ouest. Le château est au sommet d’une coline bordée de falaises au nord et à l’ouest. En bas de ces falaises se trouve la basse-ville et le marché du Pont.

Démographie

La ville compte 1250 habitants, majoritairement des humains.

Religion, Économie et Culture

Un temple d’Abadar est édifié près du château et est fréquenté surtout par les nobles et les marchands de la ville. La population générale par contre fréquente plutôt le temple d’Erastil à l’extérieur des murs passé la Porte de la Victoire. Il est connu que le Duc ne fréquente aucun de ses établissements.

Un statue de Sarenrae illuminée par le soleil chaque matin se trouve à sur la plage à l’est de la ville. Il existe aussi une statue de Calistra derrière le théatre dont on dit être là pour assurer le plaisir procurer par les spectacles. Enfin, chaque cimetière possède une statue de Pharasma afin de guider les nouveaux défunts.

La Guilde des Fermiers de Valérion se réunnit aussi au temple d’Erastil à Mirion plutôt qu’à leur bâtiment principal afin de recevoir la bénédiction de leur dieu à chacune de leur réunion.

Mirion

Les Cîmes de Valérion pplouffe pplouffe